Afzender : Télésphore Buyssens, Calais
Geadresseerde : Madame Rose, Mademoiselle Rose

Madame Rose,
Mademoiselle Rose,

Nous avons bien reçu votre lettre du 25: nous avons apris avec stupéfaction que l’ accident terrible de Graville a détruit une de vos maisons, nous partageons la peine qu’a dû vous occasionner cette lourde perte, sachant par expérience propre comment des aventures pareilles vous dépriment le moral. Comme vous le dites très bien, pas n’ est besoin d’ être à la guerre pour en ressentir souvent les terribles contre – coups.
La situation que vous nous dépeignez au point de vue logis et habitations, ne nous surprend guère: depuis notre arrivée en France, nous nous sommes trouvés dans des positions identiques et à Rouen et à Calais. Nous vous remercions pourtant de vous avoir fixés à cet égard.
Le post – scriptum de votre lettre nous a laissés perplexes, tout il est concis. Mr Mommaers n’ est plus en Havre : voilà une nouvelle également intéressante que vous nous apprenez; mais nous nous perdons en conjectures au sujet de sa rédaction laconique. Si ce n’ est pas abuser de votre aimable bonté, et s’ il n’ y a aucune indiscrétion de votre part, il nous agréerait de connaître la nouvelle résidence et la nouvelle adresse de notre ami commun.

En vous réitérant nos vœux de bonne santé pour vous et votre fille, nous vous présentons nos salutations bien respectueuses et nos amitiés très cordiales.

T.B.