Afzender : T. B.
Geadresseerde : Monsieur le Maire à Sangatte

Calais, le 11 juillet 1918

A monsieur le Maire à Sangatte,

Comme suite à votre dernière proclamation relative à la situation des évacués, j’ ai l’honneur de vous donner tous les renseignements utiles concernant ma famille, habitant aux baraques, rue de l’Eglise, sans n°, commune de Sangatte.

Chef de famille : Buyssens Télesphore Corneille né le 17 mars 1879 à Reninghelst (Flandre- Occidentale, Belgique), sous – chef des Chemins de fer de l’ Etat belge,
Détaché comme agent technique à la Délégation Belge auprès de la Commission Régulatrice pour les Armées britannique et belge, Rue St Michel 41, à Calais.
Porteur : 1° du Carnet d’ étranger n° 10452 du 23 juillet 1916, immatriculé à la Mairie de Sangatte le 6 mars 1918,
2° de la Carte Individuelle d’ Alimentation n° 583 catégorie A délivrée le 31 mars 1918
3° de la carte de charbon n° 535.

Epouse : Thérèse Bernardine, née Levering, le 27 février 1875 à Anvers (Belgique),
Porteur : 1° du Carnet d’étranger n° 10330 du 19 juillet 1916, immatriculé à la Mairie de Sangatte le 5 mars 1918 ;
2° de la Carte Individuelle d’Alimentation n° 583 catégorie A délivré le 31 mars 191 !.

Enfant : Télesphore Buyssens, né le 23 février 1906 à Borgerhout – lez – Anvers et figurant sur le Carnet d’étranger n° 10330 ci-dessus.
Porteur de la Carte Individuelle d’Alimentation n° 583 catégorie J délivrée le 31 mars 1918.

Je profite de la même occasion, Monsieur le Maire, pour porter à votre connaissance que depuis le 2 juillet 1918 j’ appartiens à l’Armée Belge, section des chemins de fer de campagne, et que de ce chef ma famille est ravitaillée par l’ Intendance de cette armée. Je ne fais donc plus usage d’aucun ticket ni aux Baraques ni à Sangatte ; mais comme d’après les dernières instructions du Gouvernement Français, les Cartes individuelles d’alimentation doivent être produites dans les Magasins de Débit de l’ Armée Belge, je me permettrai de les utiliser à cette destination.

Dans l’espoir que ces renseignements pourront vous être utiles, j’ai l’honneur, Monsieur le Maire, de vous présenter avec mes salutations respectueuses l’assurance de ma haute considération.

T.B.